Accueil

Qui sommes-nous ?

Un lieu de séminaire pas comme les autres:

C’est en 1988 que commence cette histoire pleine de rebondissements. Un grand coup de cœur, une certaine dose "d’inconscience", et François, Murièle, Simon, Serge et Colin Savigny s’embarquent dans une aventure qui n’aurait dû durer que quelques années : le temps de redonner forme à ce lieu abandonné depuis longtemps par ses anciens propriétaires.
Après une quinzaine d’années d’un travail de gros œuvre fait sur mesure par ses habitants, une première ouverture se fait au public pour des séminaires et des mariages. Le lieu renoue avec son histoire : être un lieu de rencontres et de moments partagés en isère.
Le Château a toujours été un repère important pour le village et ses habitants. Lieu convivial, il a vécu nombre de fêtes, bals et mariages. Aussi sa quasi destruction en juillet 2004, lors d’un incendie causé par la foudre a été un véritable traumatisme pour le voisinage.
François Savigny décide alors de consacrer la totalité de son temps à la reconstruction. Il assure la maîtrise d’œuvre et d’ouvrage, coordonne l’intervention de quelques corps de métier et assure lui-même les travaux de taille de pierre, plâtre, plomberie, électricité, menuiserie et autres.
Autour de ce projet se crée un mouvement de solidarité qui se concrétise avec la création d’une association en vue de la préfiguration d’une salle de spectacle : Le Contoir du Montalieu.

A ce jour le château se tourne vers le tourisme d'affaires et accueille séminaires d'entreprises, évenements et soirées professionnels et propose également ses salles à la location.

HISTORIQUE DU CHATEAU DU MONTALIEU

La première mention d’une maison forte au Montalieu date de 1339. A cette époque, elle fait partie des propriétés de la famille de Bellecombe.
Vers 1413, Antoine de Bellecombe rend hommage pour cette maison au Dauphin Louis II, futur roi Louis XI.
Au XVIème siècle, le chevalier de Bouttières achète selon l’acte du 16 mai 1528, la maison forte du Montalieu.
C’est sans doute à cette époque que le corps central a été construit, ou tout au moins profondément remanié.
La maison passe ensuite dans la famille des Prunier de Saint André, dont les armoiries figurent dans la grande salle du rez de chaussée, sur la plaque de contrecoeur de la cheminée datée de 1741.
A la fin du XIXème siècle, la famille de Marcieu en entreprend la transformation en castel, avec la construction de deux tours carrées, et de deux échauguettes. L’une d’elle s’est écroulée dans les années 50.
C’est en 1988 que la famille Savigny acquiert le Château du Montalieu, alors presque à l’état de ruines.
Une première restauration respectueuse des bâtiments et du lieu trouve sa reconnaissance lors de l’attribution en l’an 2000 de deux prix par l’association des Amis du Grésivaudan :
L’un pour la remise en état de la fontaine et du bassin.
L’autre pour la restauration du bâtiment lui-même.
En juillet 2004 un incendie dû à la foudre le détruit en presque totalité. Ce sont alors cinq nouvelles années de travail quotidien, pour une restauration qui allie techniques modernes et matériaux nobles et anciens.
A ce jour le Château du Montalieu  ouvre à nouveau son espace et notamment au séminaire d'entreprise et mariages avec des prestations plus importantes, mais toujours avec le même respect de l’âme et de l’atmosphère du lieu.